Claude Ponti par ci par là

Mardi 28 février à partir de 17h
Dédicaces avec Claude Ponti autour de ses albums  (Le mystère des Nigmes  est le dernier album paru à l’École des loisirs), suivi d’un dialogue entre Claude Ponti et Sophie Van Der Linden.

 

La rencontre est organisée en lien avec le CRL et Canopé Toulouse 31, dans le cadre de l’exposition de ses illustrations à découvrir du 28 février au 30 mars.

Lire la suite

« L’Histoire à venir »

Un nouveau festival de l’histoire à Toulouse                         du jeudi 18 au dimanche 21 mai 2017

60 invité.es, chercheurs, écrivains, artistes,

65 rencontres, 15 lieux dans toute la ville

http://lhistoireavenir.eu/

L’histoire à venir est un nouveau festival de l’histoire, créé à l’initiative de la librairie Ombres Blanches, du Théâtre Garonne, des équipes de recherche de l’Université Toulouse-Jean Jaurès et des éditions Anacharsis, et en partenariat avec des acteurs du territoire (librairies, associations, institutions, bibliothèques, collectivités).

Appelée à devenir pérenne, la manifestation tiendra sa première édition du 18 au 21 mai 2017, et proposera quatre journées et soirées de débats, dialogues, expérimentations autour de l’histoire.

Lire la suite

Denise Epstein / Théâtre Garonne

Ce texte a été écrit et lu par Christian Thorel au Théâtre Garonne le 1er décembre 2016 à l’occasion d’une soirée consacrée à Denise Epstein dans le cadre des journées de la culture juive.

Survivre et vivre. Ses amis savent le titre du recueil d’entretiens que Denise eut avec Clémence Boulouque, et qui suivit, trois ans après, la sortie de Suite française, un des grands évènements de l’édition des premières années du nouveau siècle. Pensant à celles et ceux qui vécurent la shoah, la menace, la souffrance ou la mort, la mémoire massacrée et le souvenir impossible, on n’oublie ni la dimension du mot « survivre », ni celle du mot « vivre ». Lire la suite

Exposition « Huiles sur Pierre »

Exposition «Huiles sur Pierre» des œuvres de Danièle Delbreil au Café mirepoix jusqu’au 30 octobre 2016. 

img_1204

«L’homme leur envie la durée, la dureté, l’intransigeance et l’éclat, d’être lisses et impénétrables, et entières même brisées.»

Roger Caillois, Pierres

Lire la suite

Didier Goupil / Traverser la Seine / Éditions Le Serpent à Plumes

Didier Goupil est un artiste de la dissimulation. Il est où on ne l’attend pas. Son souci pourrait être de lâcher son lecteur dans le trouble des illusions. Journal d’un caméléon, Les tiroirs des Visconti, ou même Femme du monde, autant de titres où l’on devine le goût de mettre en jeu l’artifice, de le dénoncer, celui de donner à voir derrière le monde des apparences.

Lire la suite

Ben Lerner, 10 : 04, Éditions de l’Olivier

retour-vers-le-futur

Ce roman, 10:04, ne serait qu’une fiction si l’auteur, Ben Lerner, ne ressemblait pas de très prés à son personnage. Ce livre met en scène un certain Ben, vivant à Brooklyn, qui a écrit un premier roman remarqué et qui s’inquiète de l’écriture du second. Précisons tout de suite que ce roman trouve son origine dans une nouvelle que notre personnage-narrateur a publié dans le New Yorker. De l’autofiction (l’auteur absorbé par son roman) à un roman purement fictif (à priori cette nouvelle est une fiction), Ben Lerner mène un jeu serré entre écriture du réel et illusion romanesque. Le narrateur nous raconte de multiples histoires mais derrière ces aventures se cache l’interrogation, et même l’angoisse, de l’écrivain contemporain d’appréhender le réel avec un regard neuf. En effet, la progression de ce roman se détourne et se fractionne en récits successifs, réels ou fictifs en faisant référence (surtout dans les 30 premières pages) au film Retour vers le futur (10:04 est l’heure à laquelle la foudre frappe l’horloge du tribunal qui permet à Marty de rentrer en 1985). Lire la suite

Continuer de Laurent Mauvignier

hodlerL’émission de Laure Adler avec Laurent Mauvignier du 29 Septembre dernier débuta avec une chanson de Neil Young. Cette ballade folk était très bien choisie pour introduire la conversation car il y a dans cette chanson comme dans les romans de Laurent Mauvignier de la tendresse et une proximité avec des personnages que l’on imaginent sur le départ où sur le retour et qui se battent contre les vacheries de la vie. Continuer est un roman qui explore des espaces, géographiques et intimes, et le lien qu’ils entretiennent avec les personnages me fait naturellement penser à la littérature américaine. Alors, avec la voix de Neil Young en prime, il m’est difficile de ne pas penser que Laurent Mauvignier est aussi, à sa façon, un écrivain américain.

Lire la suite

Ali Zamir, Anguille sous roche, Éditions Le Tripode.

basquiat2Dans son roman Anguille sous roche, Ali Zamir crée un personnage que l’on est pas prêt d’oublier, un personnage de légende, une figure mythique de l’océan Indien. Peut être que désormais, le nom d’Anguille sera prononcé avec reconnaissance et que chacun s’en ira raconter son histoire. Lire la suite

Jean-Paul Dubois / La Succession / Éditions de l’Olivier

Parmi les lieux qui semblent difficiles à prendre au sérieux, Miami se taille une belle part. Les images du rêve américain des années des deux après-guerres cachent difficilement une histoire du sud. Ici, l’esclavage et les guerres indiennes autour du Mississippi ont fait la place, depuis un siècle, aux bateaux de plaisance, aux maillots deux-pièces et autres accessoires, aux palaces et autres voitures de luxe, casinos, mafia et huile de bronzage. Ces fantaisies qui fascinent ou exaspèrent les vieux habitants de l’Europe, Jean-Paul Dubois les connaît bien, il en a rendu compte dans ses chroniques sur l’Amérique, avec un regard interrogatif, parfois médusé, souvent amusé toujours amical.   

9074_content_Miami-Vintage-Postcard-3

Lire la suite

Exposition Trust – Mickael Zermati

Photographies de Mickael Zermati Au café coté cour du 9 juillet au 17 septembre 2016 – devernissage le samedi 10 septembre à 17h30

1

À la rencontre de la petite et de la grande Histoire, l’Arménie est une terre vivante et énigmatique. Auréolée d’une histoire plusieurs fois millénaire, ses vieux monastères, nimbés de mystère, ressemblent à des géants assoupis, éternels gardiens du temps et de la mémoire face aux bouleversements innombrables des siècles passés. Lire la suite