Exposition RECTO-VERSO

Au café Coté cour exposition jusqu’au samedi 25 février de la revue graphique et artistique RECTO-VERSO de                Yoel Jimenez et Laurie Araguas.

 

Yoel, artiste franco-cubain, a le goût des rencontres et cherche à travers sa pratique artistique à développer de nouvelles formes d’échange. il vit et travaille à Toulouse depuis presque 10 ans et expose régulièrement sa série d’affiches en xylographie et papier kraft. Il a été l’artiste plasticien invité lors du Festival Rio Loco « Caraïbes » et a réalisé les visuels d’affiches de festival comme Marionnettissimo. Ses matériaux, la gravure sur bois et le papier, articulés aux techniques de l’édition lui permettent en toute autonomie de fabriquer des œuvres originales et accessibles à tous.

Lire la suite

Exposition Shirley Herment

Au café coté cour de la librairie jusqu’au 28 janvier 2017 Exposition « Structure et conjecture », photographies de Shirley Herment

 

Rencontre-café avec la photographe vendredi 13 janvier à 18h

Lire la suite

Exposition Trust – Mickael Zermati

Photographies de Mickael Zermati Au café coté cour du 9 juillet au 17 septembre 2016 – devernissage le samedi 10 septembre à 17h30

1

À la rencontre de la petite et de la grande Histoire, l’Arménie est une terre vivante et énigmatique. Auréolée d’une histoire plusieurs fois millénaire, ses vieux monastères, nimbés de mystère, ressemblent à des géants assoupis, éternels gardiens du temps et de la mémoire face aux bouleversements innombrables des siècles passés. Lire la suite

Les rencontres d’Arles Episode 1

LES RENCONTRES PHOTOGRAPHIQUES D’ARLES ÉPISODE 1

Photographie et méditation

La proposition de l’édition 2012, alors dédiée à l’école française et à l’ENSP n’était pas convaincante et le bilan avait d’ailleurs été très contesté. Elle venait révéler, au-delà des dissensions internes et institutionnelles (à suivre notamment le grand projet de la mécène Maja Hoffmann), des clivages dans la vision de la programmation. Le journal de la photographie n’avait pas hésité à titrer « Arles 2012 un festival raté, et d’ajouter Le festival va mal, il s’use. Il est à un tournant. Il doit renaître« . Alors cette année 2013 ? Ronron ou renouveau ? Face à l’essor du tout numérique et de la couleur, la 44ème édition des Rencontres se consacre à la thématique du noir et blanc pour mieux explorer notre regard sur la photographie. Un joli contre-pied à toutes les critiques portées l’année précédente et une occasion d’affirmer cette fois radicalement une vision : tout à la fois nostalgique et très contemporaine. Lire la suite