Cabinet de curiosités 16 (géologiques) : le lac Balkhach – Kazakhstan

Direction l’Asie Centrale et plus précisément le Kazakhstan.

Une sorte de croissant bleu ciel se dessine à droite sur la carte ci-dessous : vous êtes en face du Lac Balkhach. Cette étendue d’eau est la plus grande du Kazakhstan et la deuxième d’Asie Centrale après la Mer Caspienne. Elle s’étend sur 614 km de longueur mais n’a une profondeur maximale que de 26m.

lac balkach

Ce lac a une petite particularité. Il s’agit du seul lac au monde à avoir des « eaux différentes » . Un détroit le sépare en deux parties distinctes : la partie orientale en eau salée et la partie occidentale en eau douce.

Lake_Balkhash_May_2007_1

Lac Balkhach (image provenant d‘ici)

Kazakhstan – éditions petit futé9782746959439, 0-1433173

Continuer de Laurent Mauvignier

hodlerL’émission de Laure Adler avec Laurent Mauvignier du 29 Septembre dernier débuta avec une chanson de Neil Young. Cette ballade folk était très bien choisie pour introduire la conversation car il y a dans cette chanson comme dans les romans de Laurent Mauvignier de la tendresse et une proximité avec des personnages que l’on imaginent sur le départ où sur le retour et qui se battent contre les vacheries de la vie. Continuer est un roman qui explore des espaces, géographiques et intimes, et le lien qu’ils entretiennent avec les personnages me fait naturellement penser à la littérature américaine. Alors, avec la voix de Neil Young en prime, il m’est difficile de ne pas penser que Laurent Mauvignier est aussi, à sa façon, un écrivain américain.

Lire la suite

Géorama – Julien Blanc-Gras & Vincent Brocvielle

Julien Blanc-Gras, dont j’avais adoré le livre Touriste, nous revient cette année avec l’aide de Vincent Brocvielle dans un Géorama.

Célèbre attraction géographique très en vogue au XIXème siècle, les géoramas étaient des représentations géantes du Monde qui, selon son inventeur Delanglard, permettaient que « l’on embrasse d’un seul coup d’œil toute la surface de la terre ». C’est exactement ce que ce livre a la vocation d’être. Plein d’originalité, d’anecdotes aussi drôles qu’intéressantes, ce tour du monde, entre autres, des « qui est le meilleur à quoi » est vraiment surprenant.

Pari réussi pour ce Géorama qui englobe la planète d’une traite et qui donne un aperçu du monde dans lequel nous vivons et celui dans lequel nous allons vivre.