Pour Geneviève Brisac

Des livres, Geneviève Brisac en écrit, elle en a publié beaucoup, et elle en parle avec passion et connaissance ; son œuvre comme ses propos critiques explorent l’intime et les minuscules mouvements du monde .

J’ai rencontré Geneviève Brisac, voici pas mal d’années, dans le cadre de mon travail au rayon jeunesse de cette librairie : elle était alors l’éditrice des romans à l’École des loisirs (collections Mouche, Neuf et Médium). J’admirais la construction de son catalogue et aussi celui qu’elle avait créé précédemment pour la collection Page Blanche chez Gallimard jeunesse. J’attendais toujours avec impatience les nouveautés des auteurs qu’elle a découverts et fait connaître : Agnès Desarthe, Susie Morgenstern, Valérie Zenatti, Malika Ferdjoukh, Christophe Honoré, Olivier Adam… parmi tant d’autres (pardon pour tous ces noms que je ne peux citer in-extenso et qui nous ont régalés pendant plusieurs décennies …). Elle nous a également conduit à Aaron Appelfeld, comment pourrais-je ne pas le rappeler !

Lire la suite

Katy Couprie à Ombres blanches !

Rencontre avec Katy Couprie le mercredi 7 février à 17h autour de l’ensemble de son œuvre et de sa démarche artistique, suivi d’une séance de dédicaces au rayon jeunesse. Canopé Toulouse a également le plaisir et l’honneur d’accueillir une exposition de ses œuvres du 22 janvier au 9 février. La rencontre est organisée en lien avec le CRL et Canopé Toulouse 31.

Lire la suite

Claude Ponti par ci par là

Mardi 28 février à partir de 17h
Dédicaces avec Claude Ponti autour de ses albums  (Le mystère des Nigmes  est le dernier album paru à l’École des loisirs), suivi d’un dialogue entre Claude Ponti et Sophie Van Der Linden.

 

La rencontre est organisée en lien avec le CRL et Canopé Toulouse 31, dans le cadre de l’exposition de ses illustrations à découvrir du 28 février au 30 mars.

Lire la suite

Jacqueline Duhême ou l’enfance de l’art

Grain d'aile de Paul Eluard

Extrait de « Grain d’aile » de Paul Eluard, illustré par Jacqueline Duhême

Elle a été l’amie des peintres, des poètes, après avoir décidé, à six ans, d’être peintre elle-même . Avec ses pinceaux, elle illustrera Prévert, Asturias, Queneau, Deleuze, Druon… offrant ainsi les poètes aux enfants.

Son dernier ouvrage Une Vie en Crobards (Gallimard) lève pudiquement le voile et nous entraîne dans une enfance de bâtarde née « sur le paillasson du Château de Versailles » avant de devenir l’élève et le modèle de Matisse et d’accompagner, pinceau en poche, pour le magasine « Elle », Jackie Kennedy, le Général de Gaulle ou le pape ( !) dans leurs voyages officiels… Lire la suite

Club de lecteurs ados (5)

Les jeunes du club ados continuent de découvrir de nouveaux textes, de nouveaux auteurs et souhaitent vous faire partager leurs coups de cœurs.

Chroniques d’un tueur de roi – tome 1 – Le nom du vent de Patrick Rothfuss par Lorette (15 ans)

Un homme qui attend la mort raconte sa vie en 3 jours. Le nom du vent, c’est la première journée. Premier tome d’une trilogie, Le nom du vent est un roman au nombre de pages assez conséquent, mais on se laisse facilement emporter par l’histoire. L’auteur a inventé un monde, avec ses dieux, ses fêtes et ses superstitions.

Je vais attaquer la première partie de la deuxième journée, et j’attends avec impatience la suite de l’histoire. Lire la suite

Bleu passion de Victoria Strauss

Nous, libraires, sommes parfois très chanceux ! Certains éditeurs nous envoient les épreuves non corrigées_ traduisez « en avant première »_ des livres à paraître. Or ces livres arrivent rarement dans leur état final. Nous ne trouvons sur la couverture que le titre, le résumé est assez succinct et parfois le format n’est pas celui d’un livre mais celui d’un rapport de stage de 3ème. Bref, au milieu de la masse on se précipite vers le livre d’un auteur que l’on attend depuis longtemps ou celui d’un éditeur que l’on affectionne tout particulièrement. Lire la suite

Club de lecteurs ados (4)

Si Noël n’est pas synonyme de vacances pour nous libraires, nos jeunes lecteurs, eux, en ont profité pour lire encore et toujours…

Un si long nez de Lukas Hartmann, éditions La Joie de Lire par Raphaëlle (12 ans)

Les parents de Pit et Line se disputent tellement que les deux enfants vont s’enfuir avec le magicien Zervan.

Ils vont vivre d’incroyables aventures pour rétablir la malédiction de Zervan!

Un si long nez

***

Revanche de Cat Clarke, éditions Robert Laffont par Lorette (15 ans)

Après la mort de son meilleur (et unique) ami, Jem décide de le venger et de se suicider ensuite.

Même si le roman aborde des thèmes assez sombres, je l’ai beaucoup aimé. On voit vraiment jusqu’où peut nous pousser la nature humaine et les plans qu’appliquent Jem pour se venger. Lire la suite

Club de lecteurs ados (3)

Des lectures toutes fraîches pour réchauffer les longues soirées d’hiver!

Belle de la jungle de Libba Bray, éditions Gallimard Jeunesse par Violette (12 ans)

Que se passe-t-il quand un avion rempli de miss s’écrase sur une île pas si déserte que ça? Vous le découvrirez dans ce  roman très drôle qui m’a emporté dans son univers qui, malheureusement, est (trop) proche du nôtre… Je le conseille à toutes et à tous!!!!

Belles dans la jungle ; manuel de survie à l'usage des miss en milieu hostile

***

Trop parfaite de Gigliola Alvisi, éditions La Joie de Lire par Raphaëlle (12 ans)

Ce livre est très intéressant car on peut voir l’évolution de cette jeune fille au cours d’une période importante de sa vie. Le contexte est très sympa et il y a pas mal d’humour. Les situations qu’elle rencontre sont toujours une étape pour Lucrezia, qu’elle arrive à gérer de façon vraiment enrichissante.

Trop parfaite !

***

Les Misérables de Victor Hugo, éditions École des Loisirs par Lorette (15 ans)

Que peut-on dire des Misérables qui n’ait déjà été dit?

Tous les auteurs, tous les drames sont reliés, entremêlés et Hugo les fait se heurter, s’aimer, se haïr ; l’on voit toute la perversité de l’âme humaine et toute sa beauté.

Victor Hugo - Les misérables.

***

Le fil à recoudre les âmes de Jean-Jacques Greif, éditions École des loisirs par Lorette (15ans)

Une approche différente de la Seconde Guerre Mondiale : l’auteur se fixe aux États-Unis et non en Europe. On suit, à travers ses lettres à son institutrice, un fils d’immigrés japonais installés sur la côte Ouest ; du « centre de réinstallation » au Japon en perdition…

Un récit qui nous rappelle que la Seconde Guerre Mondiale ne s’est pas limitée à l’Europe, mais a eu des répercussions dans le monde entier.

Le fil à recoudre les âmes

***

Comment bien rater ses vacances d’Anne Percin, éditions du Rouergue par Léocadia (15 ans)

Bon, j’avoue que lorsque j’ai pris ce livre j’avais quelques doutes. Tout, dans le titre et le résumé, me laissait présager un roman fleur bleue dans le filon de Plan B pour l’été qui m’avait laissé un certain goût amer. Puis je l’ai lu sur les conseils du comité de lecture ados et on peut dire qu’il m’a assez plu. L’histoire en elle-même sans être mirobolante est divertissante mais ce qui fait la force de ce livre c’est le personnage de Maxime, son humour au second degré et ses références, entre autres musicales.

Si vous voulez lire un livre sympathique et passer un bon moment, ce livre est fait pour vous!

Réseau(x) et Instinct de Vincent Villeminot

A Toulouse, on connaissait le Marathon sportif du Grand Toulouse et bien sûr le Marathon des Mots. Mais ce samedi 9 novembre Vincent Villeminot a fait son propre marathon.

Départ très matinal des bords du lac Léman, il atterrit sur les coups de 10h sur le tarmac de la ville rose. Après avoir sauté dans un taxi et quelques minutes de marche, il débarque enfin à la librairie. Le temps de prendre deux cafés bien serrés et nos jeunes lecteurs du club ados ont déjà investi le café littéraire. Lire la suite

Club de lecteurs ados (2)

Ce mois-ci encore, nos lecteurs du club ados ont lu pour vous et ont pris leur plume pour vous en parler.

 

Les trois vies d’Antoine Anacharsis d’Alex Cousseau, éditions du Rouergue par Louise (14 ans)

 » Le titre correspond bien au contenu du livre, il est accrocheur. La couverture est par contre terne, le titre cache une partie du bras sur lequel se trouve un tatouage important pour l’histoire.

Le texte est composé de trois parties, trois vies : une période prénatale où le personnage décrit le monde à travers les yeux de sa mère, une autre dans laquelle il cherche à découvrir un secret familial et une dernière où il s’épanouit en compagnie de sa femme. Le fil rouge de l’histoire est un code secret laissé par un ancêtre. Lire la suite