Un long week-end peut en cacher un autre

De longs week-ends se profilent et plusieurs options s’offrent à vous.

Option 1 : Vous en avez assez et rêvez de vous échapper du quotidien alors vous prenez le premier avion depuis Toulouse pour vous envoler vers les grandes villes européennes. Vos libraires préférées ont fait une sélection du guide parfait à amener avec vous. C’est par ICI

Option 2 : Votre voisin vous agace chaque année en se vantant de ses productions potagères, « regardez-moi cette belle tomate » « et  bien cette année vous saurez lui montrer que votre potager à défaut d’être gigantesque est savoureux. Et tout ceci grâce à ceux-là (les livres) : c’est ICI

Lire la suite

Cabinet de curiosités 18

Cabinet de curiosités 18 (botaniques) : N’est pas fleur bleue qui veut!

Et oui le Cabinet de curiosités fait son grand retour!!!!!

On se retrouve sur les bancs du blog avec le Mimosa Pudica. Si douce, si verte…..mais qui veut la toucher va être déçu.

Source Photo ICI

Lire la suite

Annihilation de Jeff Vandermeer

Annihilation_by_jeff_vandermeerMalgré les nombreuses expéditions précédentes la Zone X n’a pas révélé tous ses secrets, loin s’en faut. Beaucoup y sont allés, peu en sont revenus, et les quelques « chanceux » n’avaient plus toute leur tête. Cette fois elles sont quatre, elles ont été préparées (voire conditionnées) par l’agence gouvernementale en charge, et, n’ayant plus d’identité elles se distinguent juste par leur profession. C’est le carnet de bord de la biologiste (accompagnée de la psychologue, de l’anthropologiste et de la géomètre) que Jeff Vandermeer, tête de proue avec China Mieville du mouvement New Weird, nous fait découvrir dans ce premier tome de la trilogie du Rempart sud.

«Je vous dirais le nom des trois autres, s’ils avaient de l’importance, mais seule la géomètre durera encore un jour ou deux. De toute manière, on nous a toujours vivement déconseillé de nous servir de noms : nous étions censées nous concentrer sur notre mission et « abandonner tout ce qui était personnel ». Les noms appartenaient à l’endroit d’où nous venions, pas aux personnes que nous étions durant notre séjour dans la Zone X.»

Lire la suite