FAUTEUIL N°12

Essais, chroniques, récits, fictions… Ombres Blanches a toujours eu à cœur de suivre le travail de création de Chantal Thomas.

Spécialiste du XVIIIe siècle, de Casanova et de Sade, elle est également l’auteure de récits plus personnels, comme La vie réelle des petites filles et East Village blues, et de romans, comme Les adieux à la reine, qui lui a valu le Prix Femina 2002 et a été adapté au cinéma par Benoît Jacquot, ou encore L’Échange des princesses, lui aussi adapté au cinéma (par Marc Dugain).

Chantal Thomas par Hermance Triay

Continuer la lecture

TERRE RARE : exposition de Jean-Luc Favéro

Exposition TERRE-RARE
Jean-Luc FAVERO

EXPOSITION PROLONGÉE JUSQU’AU 5 JANVIER 2021
du mardi au samedi de 14 h à 19 h

L’Atelier d’Ombres Blanches – 3 rue Mirepoix, Toulouse

dessins • encres • lavis •pastels


Continuer la lecture

Exposition de Gaël Bonnefon

EXPOSITION

Gaël BONNEFON
Élégie du quotidien

exposition de photographies
au café Côté cour
accès par le rayon Littérature
du 5 au 24 octobre 2020

Mercredi 21/10 à 17 h, Gaël Bonnefon signera sa monographie « Elegy for the Mundane » (éditions Lamaindonne, 2019) dans le rayon Beaux-Arts.

Découvrir cet ouvrage → cliquez ici.

Continuer la lecture

HISTOIRES DE LA NUIT : DOSSIER

Jeudi 10 septembre 2020, la librairie Ombres Blanches recevait l’écrivain Laurent Mauvignier pour une rencontre autour de la parution de son nouvel ouvrage Histoires de la nuit aux éditions de Minuit.

 

Point de vue du libraire, biographie de l’auteur, sélection d’ouvrages et podcast : découvrez notre dossier Histoires de la nuit.

 

Continuer la lecture

Exposition Didier CROS

Du 8 septembre au 17 octobre

Exposition Didier CROS

Peintures. Dessins. Monotypes. Encres.

cros exposition ombres blanches toulouse

À l’Atelier – Espace d’exposition Ombres Blanches – 3 rue Mirepoix, Toulouse. Ouvert du mardi au samedi de 14 h à 19 h.

Et dans librairie Langues Étrangères, 3 rue Mirepoix (en dehors des rencontres et débats). Des œuvres de Didier Cros seront également installées dans la librairie principale, 50 rue Gambetta.

Vernissage mardi 8 septembre à 18 h

Continuer la lecture

Jean-Claude BIRABEN, Bifurcations et autres histoires

Bifurcations et autres histoires – Jean-Claude BIRABEN

EXPOSITION PROLONGÉE JUSQU’AU 31 JUILLET 2020

Retrouvez le chemin de notre galerie. L’art y est une consolation. Nous venons d’y installer pour six semaines une exposition consacrée aux « objets surréalistes » de Jean-Claude Biraben, qui offrent l’oxygène, dont nous avons tant besoin pour retrouver la respiration. Et le sourire, même sous le masque.

Continuer la lecture

De livres en films…

De livres en films…

De nombreux livres passent à l’écran. Je vous propose une note de lecture particulière pour que vous puissiez avoir un avant-goût du livre en regardant son adaptation ou bien pour que vous puissiez lire ou relire ce livre qui traîne dans votre bibliothèque avant de voir son adaptation en film…Ou bien si vous êtes chanceux et avez les deux chez vous : lisez et regardez (et hop, deux après-midis occupées au lieu d’une seule !) Voici l’un de mes coups de cœurs !

Continuer la lecture

Pajak en 80 dessins

EXPOSITION
Pajak en 80 dessins
Arbres, traits et portraits. Plume, plomb et encre
Exposition prolongée jusqu’au 22 février

à l’Atelier d’Ombres Blanches
(ouverture du mardi au samedi de 14 h à 19 h).
Rencontre avec l’artiste et dévernissage samedi 22/02 à 16 h

Plus d’informations

Continuer la lecture

Une fleur éclot et le monde se lève

Depuis plus de quinze ans, Yoko Orimo et les éditions Sully ont entrepris ce travail colossal et merveilleux de traduire et publier la grande œuvre de maître Dôgen (1200-1253), le fondateur de l’école de bouddhisme zen Sôtô au Japon, le Shôbôgenzô, La vraie Loi, Trésor de l’Oeil.

Après la publication d’un volume d’introduction générale et de huit tomes regroupant l’intégralité des textes qui le composent répartis thématiquement, c’est désormais le Shôbôgenzô en entier, en un seul volume, selon l’ordre de Dôgen, qui poursuit et couronne ce travail remarquable. En effet, si le Shôbôgenzô intéressera assurément les amateurs de culture japonaise et de bouddhisme, ses vues, sa poésie, sa stature, en font aussi une œuvre apte à toucher tout le monde. L’abord en est certes parfois difficile pour nous, lecteurs occidentaux. L’imaginaire bouddhiste, chinois et japonais, les références présentes à chaque page nous dépaysent totalement. Pour autant, des visions, des tournures de langue, des audaces, des fulgurances, un cœur, un génie nous touchent et nous appellent.

Dōgen regardant la lune. Monastère de Hōkyōji, Japon, préfecture de Fukui. Domaine public.

Continuer la lecture