Jean-Claude BIRABEN, Bifurcations et autres histoires

Bifurcations et autres histoires – Jean-Claude BIRABEN

Du 29 mai au 11 juillet 2020

Retrouvez le chemin de notre galerie. L’art y est une consolation. Nous venons d’y installer pour six semaines une exposition consacrée aux « objets surréalistes » de Jean-Claude Biraben, qui offrent l’oxygène, dont nous avons tant besoin pour retrouver la respiration. Et le sourire, même sous le masque.

Lire la suite

De livres en films…

De livres en films…

De nombreux livres passent à l’écran. Je vous propose une note de lecture particulière pour que vous puissiez avoir un avant-goût du livre en regardant son adaptation ou bien pour que vous puissiez lire ou relire ce livre qui traîne dans votre bibliothèque avant de voir son adaptation en film…Ou bien si vous êtes chanceux et avez les deux chez vous : lisez et regardez (et hop, deux après-midis occupées au lieu d’une seule !) Voici l’un de mes coups de cœurs !

Lire la suite

Pajak en 80 dessins

EXPOSITION
Pajak en 80 dessins
Arbres, traits et portraits. Plume, plomb et encre
Exposition prolongée jusqu’au 22 février

à l’Atelier d’Ombres Blanches
(ouverture du mardi au samedi de 14 h à 19 h).
Rencontre avec l’artiste et dévernissage samedi 22/02 à 16 h

Plus d’informations

Lire la suite

Une fleur éclot et le monde se lève

Depuis plus de quinze ans, Yoko Orimo et les éditions Sully ont entrepris ce travail colossal et merveilleux de traduire et publier la grande œuvre de maître Dôgen (1200-1253), le fondateur de l’école de bouddhisme zen Sôtô au Japon, le Shôbôgenzô, La vraie Loi, Trésor de l’Oeil.

Après la publication d’un volume d’introduction générale et de huit tomes regroupant l’intégralité des textes qui le composent répartis thématiquement, c’est désormais le Shôbôgenzô en entier, en un seul volume, selon l’ordre de Dôgen, qui poursuit et couronne ce travail remarquable. En effet, si le Shôbôgenzô intéressera assurément les amateurs de culture japonaise et de bouddhisme, ses vues, sa poésie, sa stature, en font aussi une œuvre apte à toucher tout le monde. L’abord en est certes parfois difficile pour nous, lecteurs occidentaux. L’imaginaire bouddhiste, chinois et japonais, les références présentes à chaque page nous dépaysent totalement. Pour autant, des visions, des tournures de langue, des audaces, des fulgurances, un cœur, un génie nous touchent et nous appellent.

Dōgen regardant la lune. Monastère de Hōkyōji, Japon, préfecture de Fukui. Domaine public.

Lire la suite

Exposition Denis Roche : Photographies

EXPOSITION DENIS ROCHE : Photographies
L’Atelier d’Ombres Blanches, 3 rue Mirepoix
2 > 30 novembre (du mardi au samedi, 14 h – 19 h)
Exposition réalisée avec le concours de la Galerie Le Réverbère à Lyon

Lire la suite

Voix et signes. Couleurs et encres. Papiers

Voix et signes. Couleurs et encres. Papiers

Exposition des œuvres des artistes de PO&PSY, collection de découverte des poésies du monde hébergée par les éditions érès

À l’occasion des 10 ans de la collection

Lire la suite

Lettres Portugaises de Guilleragues

GUILLERAGUES
Lettres portugaises

Gravures de Sébastien Le Roy
Librairie Ombres Blanches

 

Guilleragues lettres portugaises Sébastien Le Roy gravures linogravures librairie ombres blanches toulouseGuilleragues lettres portugaises Sébastien Le Roy gravures linogravures librairie ombres blanches toulouse

Mariane, une religieuse portugaise, adresse à l’officier français qui l’a abandonnée cinq lettres passionnées et lyriques :

« Quoi ? Cette absence à laquelle ma douleur, tout ingénieuse qu’elle est, ne peut donner un nom assez funeste, me privera donc pour toujours de regarder ces yeux dans lesquels je voyais tant d’amour ? »

Mais à sa souffrance et sa plainte, rien ne répond jamais que l’obstiné silence de son amant.

Lorsqu’en 1669 le libraire Barbin publie ces Lettres portugaises traduites en français, il les donne pour authentiques, et le succès qu’elles rencontrent tient beaucoup à l’émouvante sincérité de cette voix dont Stendhal, par exemple, ne doutera pas non plus qu’elle fût celle d’une vraie religieuse.

Lire la suite

La Grèce de personne

« Japon grec », l’expression ne paraîtra peut-être pas si étonnante pour qui aura appris l’amour d’Athéna à travers un dessin animé adapté d’un manga. Pour autant, il n’est pas immédiatement évident de qualifier ainsi le Japon, la Grèce étant d’emblée et le plus généralement comprise comme notre héritage, celui des occidentaux. C’est ce que pourtant dément l’appropriation de la Grèce par le Japon comme le montre de manière tout à fait remarquable Michael Lucken.

 

Lire la suite