Modus Vivendi : Bernard PLOSSU // Françoise NUÑEZ

EXPOSITION

Bernard PLOSSU // Françoise NUÑEZ

Modus Vivendi (Photographies)

à découvrir à partir du 9 janvier et jusqu’au 27 février 2021
À l’Atelier d’Ombres Blanches et dans la librairie Langues Étrangères
3 rue Mirepoix – Toulouse
Au café Côté Cour
accès par la rue des Gestes

Horaires

galerie d’Ombres Blanches (L’Atelier)
du mardi au vendredi de 14 h à 17 h 30
le samedi de 10 h à 13 h et de 14 h à 17 h 30

Café Côté Cour
Du mardi au samedi de 14 h à 17 h 30

Librairie Langues Étrangères
Le lundi de 13 h à 17 h 30
Du mardi au samedi de 9 h 30 à 17 h 30

La librairie Ombres Blanches a le plaisir de vous convier à l’ouverture de Modus Vivendi, exposition de photographies de Bernard Plossu et de Françoise Nuñez.

L’exposition se tiendra jusqu’au 27 février 2021 dans trois espaces de la librairie : l’Atelier d’Ombres Blanches et la salle de rencontres de la librairie Langues Étrangères (tous deux situés au 3 rue Mirepoix), ainsi qu’au café de la librairie (accès par la rue des Gestes).

 

Samedi 16 janvier 2021, Bernard Plossu rencontrera amis, admirateurs et enthousiastes de 14 h 30 à 17 h 30, pour une conversation autour de ses images exposées dans la librairie, discussion ponctuée par une séance de signatures.

Bernard Plossu dédicacera ses livres tout au long de l’après-midi, et plus particulièrement ses titres les plus récents.

Elle par lui, Bernard Plossu, Françoise, Mexique 1981.

Continuer la lecture

Quarante ans d’édition en France. Épisode 1. Feuille à feuille

En 2019, le Banquet du livre de Lagrasse célébrait les quarante ans des éditions Verdier. En 1979, le monde du livre et de sa distribution était alors bien différent de ce que nous connaissons aujourd’hui. Christian Thorel revient pour nous sur ces quarante années qui ont vu le paysage éditorial et le monde de la librairie se bouleverser.

Premier épisode

Jérôme Lindon, un des artisans de la loi sur le prix unique, et un de ses auteurs emblématique, Samuel Beckett.

Continuer la lecture

Exposition Denis Roche : Photographies

EXPOSITION DENIS ROCHE : Photographies
L’Atelier d’Ombres Blanches, 3 rue Mirepoix
2 > 30 novembre (du mardi au samedi, 14 h – 19 h)
Exposition réalisée avec le concours de la Galerie Le Réverbère à Lyon

Continuer la lecture

Trajectoires – Kazakhstan : exposition de Kévin Poulot

Exposition Trajectoires – Kazakhstan
par Kevin Poulot
Du 26 avril au 27 mai au café Côté Cour
Vernissage le vendredi 3 mai à 18 h

Le photographe Kévin Poulot est parti au Kazakhstan en 2017, avec l’idée de visiter l’exposition universelle qui se tenait à Astana sur les énergies du futur. Continuer la lecture

Photographies d’Emmanuel Darley

Exposition Trouver une forme poétique pour se raconter du lundi 12 février au samedi 3 mars au café Côté Cour

Photographies d’Emmanuel Darley – Vernissage mardi 20 février à 18h à la librairie suivi d’une lecture à 19h30 à la Cave Poésie

«Quand on me demande ce qu’il faut pour « faire » écrivain, je dis ça : être toujours œil et oreille ouverts. Regarder autour de soi, regarder les gens, tous les gens, et puis tendre l’oreille. Écouter ce qui se dit. Comment ça se dit. Écouter le banal; le répété, écouter les petites histoires de tous, écouter ce qui entre les lignes affleure. Se dit discret.»

Continuer la lecture

Le livre d’artiste avec Quentin Jouret

« Dire, lire et montrer » par Quentin Jouret

Pour la quatrième année consécutive Quentin Jouret, enseignant à l’isdaT (Beaux-Arts de Toulouse) et responsable des éditions autrechose propose un cycle de conférence autour des pratiques contemporaines du livre d’artiste. 

Le livre comme médium, loin de s’épuiser face aux développements de nouvelles technologies, ne cesse de s’inventer (et de se réinventer) au gré des époques et des contextes.  Cette année, les trois conférences porteront sur des publications récentes, prouvant une fois encore la dynamique du champ éditorial dans le domaine de l’art et de la poésie contemporaine. Le cycle de cette année portera plus spécifiquement sur les rapports texte/image au sein du livre d’artiste.

Continuer la lecture

Pour Mathieu Riboulet

Il y a, dans les livres de Mathieu Riboulet, ce regard d’extra-lucide que l’on admire chez celles et ceux qui le possèdent, et que l’on finit par redouter pour soi-même. Comment aura-t-il regardé ce qui l’attendait, lors de ce dernier jour de sa vie, lui, l’infatigable sondeur de vie et guetteur de mort ? Le chantier d’un corps malade, en souffrance, semble parfois insurmontable. Dans la résidence qui nous est confiée de notre corps, l’une ou l’autre des parties de soi décide. Ce lundi soir de février, tard dans la soirée et dans l’épuisement, Mathieu a soigneusement fermé la porte, et laissé la maison vide.

Continuer la lecture