Journal du confinement 1 – Qui se souvient de Semmelweis ?

Qui se souvient de Semmelweis ?
Au détour d’une discussion confinée, lavage de mains après lavage de mains, on se met à parler de ce texte halluciné du Docteur Destouches, alias Louis-Ferdinand Celine. Philippe Ignace Semmelweis, autre médecin, obstétricien hongrois du XIX siècle, est devenu à moitié fou pour avoir découvert cette folie : que virus et bactéries se baladaient de mains en mains, de médecins en patients, il faudra du temps encore pour que l’hygiène s’impose dans nos hôpitaux à qui nous rendons aujourd’hui le plus grand des hommages. Pensées pour ceux qui y bossent à ce jour et demain.

Portrait de l’écrivain Caryl Ferey

Caryl Férey sera à la librairie le vendredi 6 mai à 18h pour vous parler de son nouveau roman: Condor paru aux éditions Gallimard

Caryl Férey né à Caen le premier juin 1967 s’est imposé comme une figure emblématique du polar français avec des romans coup de poing, enragés et engagés. Son bac en poche il erre de petits boulots en petits boulots puis fait le tour de l’Europe à moto et se lance enfin dans un tour du monde de sept mois. Ce voyage autour du globe a sans aucun doute nourrit les intrigues de ses futurs polars comme «Zulu» qui se déroule en Afrique du sud et «Mapuche» qui a pour cadre L’Argentine. Après ce tour du monde, il se met directement à écrire et entame vraiment sa carrière littéraire aux Éditions rennaises Balle d’argent, il sort en 1994 un roman intitulé «Avec un ange sur les yeux» et en 1995 toujours chez le même éditeur il sort «Péché mortel». Il poursuit ensuite chez l’éditeur Baleine avec son polar «Haka» en 1998. Aujourd’hui il a trouvé sa famille éditoriale avec la «Série noire» chez Gallimard.

Caryl-3 Lire la suite