Encore un peu d’été avec Socrate

Pour la seule fois dans l’œuvre de Platon, Socrate sort de la ville pour suivre Phèdre qui semble cacher quelque chose. Arbres et plantes n’ont pas encore été brûlés par le soleil, mais la chaleur déjà assomme. Nous sommes au bord d’une rivière, l’Illissos, à l’ombre du platane et du gattilier. Il est bientôt midi : « C’est le chant mélodieux de l’été, qui répond au chœur des cigales ». Mais que cache Phèdre ? Un discours écrit du grand orateur Lysias qu’il s’apprêtait à lire seul loin du monde.

La rivière Ilissos aujourd’hui, dans l’un des rares passages qui ne soit pas encore canalisé. Licence CC by SA

Lire la suite

Une bibliothèque idéale : épisode 7

Difficile, voire impossible de choisir un classement pour vous présenter notre idée de la bibliothèque idéale. Il a déjà fallu faire des choix pour la composer ! Donc le plus simple est de vous la proposer par ordre alphabétique. Vous trouverez donc des voisinages improbables ; mais les rencontres impromptues ne sont-elles pas les meilleures ?

 

Septième épisode : de T à Z

 

Une bibliothèque idéale : épisode 6

Difficile, voire impossible de choisir un classement pour vous présenter notre idée de la bibliothèque idéale. Il a déjà fallu faire des choix pour la composer ! Donc le plus simple est de vous la proposer par ordre alphabétique. Vous trouverez donc des voisinages improbables ; mais les rencontres impromptues ne sont-elles pas les meilleures ?

Sixième épisode : de Q à S

 

Une bibliothèque idéale : épisode 5

Difficile, voire impossible de choisir un classement pour vous présenter notre idée de la bibliothèque idéale. Il a déjà fallu faire des choix pour la composer ! Donc le plus simple est de vous la proposer par ordre alphabétique. Vous trouverez donc des voisinages improbables ; mais les rencontres impromptues ne sont-elles pas les meilleures ?

 

Cinquième épisode : de N à P

 

Une bibliothèque idéale : épisode 4

Difficile, voire impossible de choisir un classement pour vous présenter notre idée de la bibliothèque idéale. Il a déjà fallu faire des choix pour la composer ! Donc le plus simple est de vous la proposer par ordre alphabétique. Vous trouverez donc des voisinages improbables ; mais les rencontres impromptues ne sont-elles pas les meilleures ?

 

Quatrième épisode : de K à M

 

Une bibliothèque idéale : épisode 3

Difficile, voire impossible de choisir un classement pour vous présenter notre idée de la bibliothèque idéale. Il a déjà fallu faire des choix pour la composer ! Donc le plus simple est de vous la proposer par ordre alphabétique. Vous trouverez donc des voisinages improbables ; mais les rencontres impromptues ne sont-elles pas les meilleures ?

 

Troisième épisode : de G à J

 

Une bibliothèque idéale : épisode 2

Difficile, voire impossible de choisir un classement pour vous présenter notre idée de la bibliothèque idéale. Il a déjà fallu faire des choix pour la composer ! Donc le plus simple est de vous la proposer par ordre alphabétique. Vous trouverez donc des voisinages improbables ; mais les rencontres impromptues ne sont-elles pas les meilleures ?

 

Deuxième épisode : de D à F

 

Une bibliothèque idéale : épisode 1

Difficile, voire impossible de choisir un classement pour vous présenter notre idée de la bibliothèque idéale. Il a déjà fallu faire des choix pour la composer ! Donc le plus simple est de vous la proposer par ordre alphabétique. Vous trouverez donc des voisinages improbables ; mais les rencontres impromptues ne sont-elles pas les meilleures ?

 

Premier épisode : de A à C

 

Une bibliothèque idéale ?

La bibliothèque idéale des libraires d ‘Ombres Blanches se trouve au 3 rue Mirepoix (Librairie étrangère) et sur notre blog.

Nous avons choisi, parmi nos 120 000 titres disponibles, les livres qui nous sont essentiels. Vous trouverez présentés ici :

  • les livres qui ont selon nous marqué et fait avancer l’histoire de la pensée comme celle de la création littéraire et artistique ;
  • les livres qui ont marqué l’histoire de la librairie, par la rencontre de son auteur ou de son éditeur ;
  • les livres que nous devons toujours avoir en rayon, parce que c’est leur présence qui justifie la nôtre ;
  • les livres que nous aimons et qui sont toujours sur notre table de chevet.

 

Bref, si nous devions emporter une partie d’Ombres Blanches sur une île déserte, ce serait celle-ci. L’île ne serait dès lors pas aussi déserte que cela …