Katy Couprie à Ombres blanches !

Rencontre avec Katy Couprie le mercredi 7 février à 17h autour de l’ensemble de son œuvre et de sa démarche artistique, suivi d’une séance de dédicaces au rayon jeunesse. Canopé Toulouse a également le plaisir et l’honneur d’accueillir une exposition de ses œuvres du 22 janvier au 9 février. La rencontre est organisée en lien avec le CRL et Canopé Toulouse 31.

Katy Couprie est diplômée de l’École Nationale des Arts Décoratifs de Paris et de The Institute, Chicago. Elle est peintre, auteur, illustratrice et photographe. Elle a publié chez Syros et Au Sourire Qui mord, ainsi que des livres d’art aux éditions du Cheyne. À travers ses créations, elle cherche à déconstruire la réalité apparente en proposant une vision nouvelle de l’illustration et pratique l’art du contre-pied en amenant son lecteur hors des sentiers battus de l’histoire illustrée. L’artiste a publié de nombreux livres en collaboration avec des poètes ou des écrivains, d’autres avec la complicité d’Antonin Louchard. Ses albums pour la jeunesse et ses imagiers ludiques décloisonnent le regard et l’imagination de ses lecteurs.

Aux éditions Thierry Magnier, citons notamment les livres ; Oh la vache (1980), Tout un monde (1999), À deux main (2001), Au jardin (2003), Tout un Louvre (2005), Le dictionnaire fou du corps (2012).

Zoom sur l’album Tout un monde: Cet imagier facétieux emmène l’enfant du biberon au lait puis à la vache, de la vache à l’herbe des prés, de l’herbe à une barbe hirsute, de la barbe qui pique aux bogues de châtaignes, des châtaignes à un arbre l’été, puis un arbre l’hiver…

Des images qui s’enchaînent à la manière du «Marabout, bout de ficelle, selle de cheval…» Un imagier à lire, à regarder dans n’importe quel ordre et dans n’importe quel sens, pour faire «l’image buissonnière» et découvrir que l’image dit le monde autant qu’elle le cache.

Avec « Tout un monde », elle lance une nouvelle tendance de l’imagier jeunesse. Tout le quotidien y est représenté, de l’évier empli de vaisselle sale, au contenu d’un frigo. Les images y sont bricolées, les photos détournées, dans le but de « mélanger le vrai et le faux ». Katy Couprie met ici l’accent sur « la diversité des points de vue et des cadrages ».

L’exposition à Canopé Toulouse est à voir jusqu’au 9 Février:

Galerie Ingres – Atelier Canopé 31 – Toulouse
68 Bd de Strasbourg – 31000 Toulouse
05 61 99 48 48 – www.cndp.fr/crdp-toulouse
Métro B, bus 15, 23 – arrêt J. d’Arc/Bus 16, 29 – arrêt Concorde

Voir tous les livres de Katy Couprie ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *