Exposition éditions Jardin de Flore

À l’occasion de la rencontre avec Catherine Sayen et Marie Richeux à la librairie Ombres Blanches le samedi 4 novembre, une exposition des éditions du Jardin de Flore est à voir encore pour quelques jours à la librairie.

Le livre a joué un rôle éminent dans l’organisation de la pensée et de la pratique du métier d’architecte de Fernand Pouillon.

Il a créé les éditions du Jardin de Flore pour sauvegarder des livres majeurs et  partager un savoir indispensable à tout bâtisseur ; mais ses livres sont aussi le miroir de son œuvre architecturale. Si l’on veut comprendre son architecture, il faut se pencher sur sa conception du livre, véritable réduction de ses pratiques de maître d’œuvre.

D’une manière inattendue, Fernand Pouillon conçoit un livre comme un projet d’architecture et pour les réussir tous deux, il se réfère aux principes qui ont guidé ses grands prédécesseurs, de l’Antiquité à la Renaissance.

Fernand Pouillon a compris que ces principes, ayant servi des architectures différentes sous toutes les latitudes du globe, valaient toujours au XXe siècle, et qu’ils peuvent s’appliquer à tous œuvres, édifices ou livres, faits pour l’homme et à la mesure de l’homme.

Catherine Sayen est diplômée en Sciences politiques, aménagement du territoire et urbanisme. Après avoir été formée à l’architecture par Fernand Pouillon de 1982 à 1986, elle a été urbaniste, maître d’ouvrage délégué, promoteur immobilier, entrepreneur en bâtiment. Présidente de l’association les Pierres sauvages de Belcastel fondée en 1996, conférencière, commissaire d’exposition, elle se consacre entièrement depuis 2005 à l’œuvre de Fernand Pouillon, architecte et urbaniste, mais aussi écrivain, bibliophile, éditeur de livres d’art et d’architecture.

Née à Paris en 1984, Marie Richeux a grandi en banlieue. Elle a commencé très tôt à collaborer à France Culture, puis à FIP, tout en poursuivant ses études. Elle a laissé en suspens une thèse sur la transmission intergénérationnelle dans les familles ayant migré en France depuis le Maghreb, quand on lui a proposé l’animation d’une tranche quotidienne sur France Culture. Elle vient de faire paraître « Climat de France », une cité monumentale construite par Fernand Pouillon à Alger en 1957.

Exposition à voir 3 rue Mirepoix à Toulouse jusqu’au 13 novembre 2017.

À lire aussi : l’article de Christian Thorel dédié à « Climats de France »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *