La naissance du conte

À propos du livre La Fabrique des Contes (Musée d’Ethnographie de Genève), La Joie De Lire 2019

«  Les contes ne sont jamais là où on les attend »

Ce catalogue accompagne l’exposition « La Fabrique des Contes » qui se tient au Musée Ethnographique de Genève du 17 mai 2019 au 5 janvier 2020.

C’est d’abord un très bel objet, avec de grandes et belles illustrations contemporaines de Lorenzo Mattotti, Carl Cneut, Camille Garoche et Kalonji, qui nous placent immédiatement dans l’univers du conte, mais légèrement décalés. Puis, on découvre les textes de huit contes classiques ré-écrits pour l’occasion par Fabrice Melquiot : saveur et justesse garanties !

Page intérieure du livre

Et c’est aussi un appareil critique très argumenté et pourtant accessible, réalisé par Federica Tamarozzi, commissaire de l’exposition, et par d’autres spécialistes, qui témoigne une fois encore de la richesse toujours renouvelée des contes.

Cet ouvrage permet aussi de découvrir l’envers du décor. Il révèle l’histoire européenne de cette tradition orale, dont il existait à l’origine presque autant de variantes que de récitants. Collectés dès la Renaissance, les contes se voient désormais figés dans une version unique correspondant aux attentes du public de l’époque.

« Nombreuses sont les disciplines qui ont cru se pencher sur le berceau des contes et en percer les secrets. Mais les contes ne connaissent pas de frontières et voyagent si bien dans l’espace et dans le temps qu’il est impossible de déterminer avec certitude le moment de leur apparition. […] Ils embrasent encore et toujours notre imaginaire. […] Tout conte fait sens et toutes les lectures ne parviendront jamais à en épuiser les interprétations »

Fédérica Tamarozzi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *