Nos étoiles contraires de John Green

Ce livre est un cœur qui saigne, mais qui palpite et qui bat.

John Green frôle le génie. Tel un funambule sur son fil, il manie les émotions et les sentiments de manière juste et vibrante en sachant que le moindre faux-pas pourrait faire tout basculer. Le texte est touchant, émouvant et drôle. Grâce à une écriture sensible mais surtout vivante, la puissance du livre est telle que les émotions traversent les mots.  Et si ce n’est pas en partie pour cela que les mots sont faits alors je ne comprends rien à la littérature.

****

A la lecture de Nos étoiles contraires, j’avais l’intention de parler de ce livre et uniquement de ce livre, mais je me suis rendue compte qu’il aurait été  dommage de passer à côté des autres ouvrages de John Green, notamment Will & Will et surtout Qui es-tu Alaska?  .

Les sujets qu’il traite dans ses romans sont forts (la mort, la maladie, la quête d’identité, l’homosexualité…) et son écriture poétique, simple et  vivante, fait que l’on s’attache aux personnages. Adolescents, ils sont à un moment clé de la vie pourtant toutes ces histoires nous touchent car les sujets dont parle John Green sont universels.  Quel adulte n’a pas dû affronter le décès ou la maladie de quelqu’un de proche ? L’homosexualité est un sujet on ne peut plus actuel, quant à la recherche d’identité, je ne suis pas sûre que tout trentenaire qui se respecte (et je choisis cet âge en connaissance de cause !) serait capable de vous dire qui il est vraiment. Comme dirait Rabelais : « Nous sommes tous à la recherche du Grand Peut-être ».

Alors si vous avez un moment je ne peux que vous conseiller de plonger dans les mots de John Green.

   – Nos étoiles contraires – John Green – Nathan, 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *