10 – La cheffe, roman d’une cuisinière

Quatre dents de lait tordaient une galette de riz pour patienter. Il cuisine pour celle qui est fatiguée. Le repas mijote, rassurant. Les aliments pesés. Il y a pensé. Il a du goût beaucoup, le sens de la composition. Et ce portrait de cheffe dressé par une grande auteure, et ce refrain qui fait ressurgir Peau d’âne de Jacques Demy, tout se mélange, dans une jatte plate, et sans plus de discours, allumez votre four.

Marie Ndiaye, La cheffe, roman d’une cuisinière, Folio, Gallimard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *