EXPOSITION PAUL LE RABO

Exposition de peintures de Paul Le Rabo

Du 27 février au 25 mars au café Côté Cour

Tout affleure, de manière imperceptible. Mon regard s’efface, glisse sur l’immatérialité de la couleur, impalpable, indiscernable, rien ne vient heurter le calme de la peinture.

Silence, absence presque. Car tout est dit dans l’invisible, jeu subtil du montré dissimulé, mystère de ce qui est incarné dans la peinture, corps de celle-ci qui m’éveille au sens.

La forme naît puis disparaît dans l’espace, flux et reflux incessants de la matière picturale dans l’acte créatif. La couleur s’estompe, parfois s’éteint, puis réapparaît visible dans la lumière du jour.

Indélébile, la trace resurgit alors, écriture qui revient sans cesse, inconsciemment par le geste, affirmée, inscrite dans la toile. Sensation de sa présence, la peinture ne s’impose pas à moi, fenêtre, espace, lien invisible de ma vision intérieure.

Traces, formes en devenir incessamment sont à la fois présentes ou insaisissables, mais toujours en instance de prendre corps, de s’incarner dans la peinture.

Tout s’effectue et réside dans l’intensité lumineuse de la couleur irradiant la toile. Persistance et transparence de la peinture dans sa capacité à exprimer l’ineffable.

NOTES D’ATELIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *