Macaron le glouton

Dixie Mae vient d’être engagée dans le service client d’une gigantesque multinationale de produits électroniques, Lotsatech. C’est son premier vrai boulot et elle veut faire bonne impression. Sauf que dès son premier jour elle reçoit un mail anonyme insultant où figure un détail de sa vie qu’elle seule connait. Elle va alors partir accompagnée d’un de ses collègues à la recherche du plaisantin sur le campus et va vite se rendre compte que ce n’était peut-être pas qu’une simple blague.

Cette novella de hard-SF aux airs de conte classique débute un peu bizarrement, sans trop savoir vers quoi ni comment Vernor Vinge nous conduit. Les personnages et les rencontres se multiplient, les incidents et avec eux les termes scientifiques prolifèrent et les explications, les temps de pause, se font rares. Il faut attendre le milieu du récit pour que petit à petit les engrenages s’imbriquent et que Dixie Mae et ses compagnons réalisent de quoi ils sont fait et vers qui leur quête les dirige.
Vinge aborde ici avec brio la question de l’intelligence artificielle et des responsabilités inhérentes à son utilisation au travers de ce jeu de piste réussi.

Cookie monster

Cookie monster, de Vernor Vinge 

Le Belial, 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *