« Dans les Jardins du Monde » Chapitre 2 : Namaqualand, Afrique du Sud.

Nous poursuivons notre périple sur les Jardins du Monde.

Dans ce deuxième épisode, nous restons sur le continent Africain mais descendons jusqu’en Afrique du Sud, pour faire halte sur le territoire du Namaqualand : le désert fleuri.

Situé sur la côte ouest, le long de l’Atlantique, le Namaqualand est divisé par le fleuve Orange en deux parties : Little Namaqualand au Sud, dans la province du Cap-Nord en Afrique du Sud  et le Great Namaqualand au Nord en Namibie.

CARTE NAMAQUALAND

La région doit son nom aux Nama (également appelés les Namaqua – « le peuple nama »), un peuple khoikhoi originaire du Namaqualand et réputé pour son travail du cuivre.

La majeure partie de l’année, cette région est aride. Ces plaines rocailleuses ne peuvent masquer les craquelures de leur sol, à peine recouvert ici et là par une végétation grise et clairsemée.

visuel-Namaqualand01SS40-IM1001-namaqualand-north-1475Pourtant, si les premières pluies (généralement en mars et avril) se révèlent suffisantes, et que s’apaise le vent du désert, le Namaqualand connaît une véritable métamorphose.

148_DSC_1580Lors du printemps austral entre début août et mi-septembre, le sol sec et brûlé par le soleil se couvre, tout à coup, d’un épais tapis aux fleurs multicolores. Cette immense prairie aux couleurs éclatantes est dominée par les marguerites de Namaqua  (dimorphoteca sinuata) aussi appelées marguerites africaines ainsi que par des gazanias, annuelles elles aussi. Mais la région comporte également un grand nombre de succulentes, de plantes vivaces, aloès, lys et multitude d’autres espèces endémiques.image004Le phénomène s’explique par la survivance de ces plantes qui sont parvenues à résister aux étés brûlants, lorsque la Côte, auparavant humide, devint désertique, à la suite d’un changement climatique, il y a de cela 50 millions d’années.

Namaqualand

Un Oryx dans le Namaqualand.

Un Oryx dans le Namaqualand.

 Si vous voulez assister à ce spectacle magique, armez-vous de patience car beaucoup de voyageurs ont sûrement eu la même idée que vous. D’autant plus que le phénomène est imprévisible : la qualité de la floraison et la période idéale de visite dépendent  des pluies et varient d’une année sur l’autre.

Sélection bibliographique

20150527_142129

Je profite de cette sélection pour attirer votre attention sur ce très beau (rare) livre concernant la Namibie. Malheureusement pas d’images du Namaqualand mais des paysages et des animaux splendides.

9782916055244, 0-1238752Ci-joint, un petit aperçu d’un documentaire (en anglais) de la BBC sur le Namaqualand. Vous pouvez retrouver la version intégrale du documentaire sur youtube.

A suivre….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *