Les Editions Poursuite nous enchantent…

Encore une fois les Éditions Poursuite nous enchantent…
Après un très beau livre de Daido Moriyama sur Paris à la fin des années 80 (livre qui a connu un joli succès), de nouveau ils font appel à un photographe japonais.
Toshio Shibata lui, s’intéresse aux paysages de son pays natal qui portent l’empreinte de la main de l’homme… Travaux de génie civil, barrages, structures anti-érosion dans les montagnes japonaises (Landscape 2 édité par Nazraeli Press)…
Pour cette publication, ce sont des planches contacts qui ont été éditées dans le format de poche habituel qu’affectionne l’éditeur… Nous rendant plus familier et intime une série de paysages dont le grandiose et l’aspect formel aurait pu nous détacher…
Mais on peut aussi se pencher plus avant sur le catalogue de Poursuite et trouver d’autres pépites.
Tels ces deux livres (Dans la neige et Le pic entre deux ports) de Grégory Valton, qui fut un invité du festival Manifesto en 2012… Au travers d’une superbe série de paysages de la montagne pyrénéenne, il documente une histoire intime, celle du départ de sa mère…
La même idée de l’intime s’inscrit dans Antikira de Kristof Guez…qui nous montre le village où il passa son enfance jusqu’au divorce de ses parents…
Un autre de mes coups de cœur : Benoît Grimalt.
Photographe oublieux, distrait, qui loupe des occasions…en tout cas c’est ce que laisse croire son 16 photos que je n’ai pas prises… où l’humour et l’imagination de ses dessins remplacent avantageusement ces fantômes de photos…Il avait déjà entamé cette réflexion sur la photographie dans un livre précédent maintenant épuisé, Photo souvenir.
Et aussi dans sa série sur Syd Barrett, musicien des premières années psychédéliques du Pink Floyd, qui très vite disparut des radars de la musique après deux albums solo. La légende veut qu’il vécut isolé, dans les jupes de sa mère et ne voulant recevoir aucun journaliste…Benoît Grimalt, fan de la première heure, a lui aussi tenté sa chance…avec autant de succès…mais des photos qui racontent l’absence…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *