Fils des brumes * – L’Empire Ultime – de Brandon Sanderson

Il y a bien longtemps que je n’avais pas lu de science-fiction mais dès les premières lignes ma curiosité fût piquée. J’entrais au fur et à mesure dans un monde à la fois sombre et torturé et dont l’espoir était si étouffé que l’on entendait à peine, au loin, son faible battement de cœur.

Depuis un milliers d’années, le Seigneur Maître règne de manière sombre et terrible sur le Monde. Vin ne connait de l’Empire Ultime que les brumes de la ville de Luthadel, les pluies de cendre et les regards d’acier des Grands Inquisiteurs. Le peuple, réduit en esclavage, seuls les nobles pratiquent l’allomancie, la précieuse magie des métaux. Mais Vin est une adolescente différente des autres. Et lorsqu’elle croise la route de Kelsier, homme puissant et célèbre voleur, elle est entraînée dans un projet insensé et dangereux : renverser l’Empire.

 A mon avis, il n’est pas toujours facile de créer un monde, encore moins fantastique, sans perdre le lecteur. Le risque est latent. De nouveaux repères doivent être installés non seulement au niveau des personnages et de leurs particularités mais aussi à travers le monde dans lequel ils évoluent. Brandon Sanderson maîtrise à merveille toutes ses descriptions. On se sent à l’aise dans ce monde imaginaire même si nous n’en connaissons pas tous les tenants et les aboutissants.

 Grâce à une écriture fluide et puissante, il ne laisse pas de place au hasard. Chaque mot s’imbrique dans la phrase. Chaque détail a son importance. Il tisse sa toile tout autour de nous, construisant son monde et ses personnages comme une araignée le ferait en vue d’attraper un insecte.

 On s’attache de manière irrévocable à ses personnages, masculins ou féminins, à leurs qualités et leurs travers, et on plonge dans le monde absolument fascinant de l’allomancie. J’avoue avoir savouré chaque scène de combat tellement l’écriture y est vibrante d’énergie. L’équilibre entre les mouvements et les pensées des personnages est tel que nous avons l’impression que les scènes se déroulent sous nos yeux.

 Ce premier volet est mon préféré mais les tomes suivants sont de même qualité et si l’envie vous prend de suivre ces aventures, je peux vous assurer que Brandon Sanderson vous réservent des surprises de taille. Et pour ceux qui ont déjà lu les trois premiers tomes, patience le quatrième arrive bientôt (Avril 2012).

  Fils des brumes * – L’Empire Ultime–  de Brandon Sanderson – LGF -9.50

  Fils des brumes** – Le puits de l’ascension – de Brandon Sanderson – Orbit-25,90 €


  Fils des brumes*** – Le héros des siècles – de Brandon Sanderson – Orbit – 25,90

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *