Honneur et respect, Mimi Barthélémy.

Seulement quelques rares entrefilets dans la presse pour annoncer sa mort le 27 avril dernier et pourtant c’était une grande dame, une conteuse exceptionnelle. Mimi Barthélémy, haïtienne de naissance et de cœur, était aussi écrivaine et comédienne . Dans ses spectacles, où elle utilisait à la fois le français et le créole, elle apportait à tous sa connaissance de la mémoire et de la force de son pays, puisée dans la tradition orale et sublimée par ses propres talents artistiques.

Notre regard sur Haïti a été largement modifié par ses mots touchants, profonds, drôles et forts. De nombreux livres ont été publiés à partir de ses contes, pour enfants mais aussi pour adultes , et quelques romans. Elle avait coutume d’entamer ses spectacles par la formule « Honneur et respect, messieurs dames la société », et nous ne pouvons que garder en mémoire ces mots, à son égard cette fois .

Lire ici l’article du monde du 30 avril 2013.

Retrouvez la bibliographie de Mimi Barthélémy sur notre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *